BIOSOMA - 21 Bd Pierre Delbrel, 82200 Moissac (Tarn & Garonne)

05.63.04.18.44 contact@biosoma.fr

sauces soja shoyu et tamari

Sauces soja shoyu et tamari : une tradition japonaise

la sauce shoyu sert d'assaisonnement et d'exhausteur de goût en cuisine
sauce shoyu à base de soja et blé fermenté

Pour remplacer le vinaigre dans vos assaisonnements à froid ou les bouillons cube dans vos plats chauds, les deux sauces soja shoyu et tamari, sauces à base de soja fermenté, vous apportent protéines, minéraux et enzymes pour une meilleure digestion.

Le Shoyu et le Tamari sont des sauces soja japonaises traditionnelles. Le Shoyu est fabriqué à partir de graines de soja et de blé alors que le Tamari est à base de soja uniquement.

Riche en protéines, ces sauces sont une bonne source de minéraux comme le Potassium, Magnésium et Phosphore et riche en oligo-éléments comme le Manganèse, Chrome, Molybdène et Sélénium. Durant le long processus de fermentation, des enzymes naturelles transforment les amidons, les protides et les lipides du soja cru et du froment en nutriments facilement assimilables car prédigérés : acides aminés, acides gras poly-insaturés,…  

La fermentation développe un acide lactique bénéfique pour l’assimilation efficace des nutriments, ce qui engendre la formation d’un glutamat naturel, un exhausteur de saveur naturel. 

Ces sauces sont aussi riches en probiotiques, qui aident à renforcer la flore intestinale, et à mieux assimiler les nutriments, ainsi qu’en antioxydants, qui contribuent à la protection du coeur et de ses vaisseaux. Elles contiennent aussi des vitamines, notamment les vitamines B.

Utilisation des sauces soja shoyu et tamari

Tamari : sauce de soja fermenté traditionelle japonaise
sauce de soja fermenté :le Tamari

Le Tamari est une sauce soja forte, épicée avec un goût prononcé. 

Le Shoyu a un arôme plus délicat et doux (goût plus raffiné). Utilisez le en petite quantité dans les soupes, les plats cuisinés au wok, le riz, les nouilles, les légumes cuits à la vapeur, les salades, les marinades, les aliments vinaigrés ainsi que le tofu, le seitan ou le tempeh.  

Même si le Tamari est utilisé traditionnellement plutôt à chaud, et le Shoyu à froid, l’un et l’autre peuvent se remplacer …

 

Idées d’utilisation :

– à la place du « carré bouillon » dans vos potages, bouillon, fond de sauces…

– pour un poulet au four ou un roti de porc, badigeonner votre viande avec du Tamari avant la cuisson et au 3/4 de la cuisson.

– une sauce barbecue, remplace idéalement le sel et donnera le petit coté « roti » à la sauce

– quelques gouttes sur vos tartes salées, quiches donnent une jolie couleur appétissante

– tout simplement à la place du vinaigre dans vos assaisonnements de salades.

Recettes :

LA SAUCE SOJA MAISON POUR VOS TREMPETTES (sushi, marinade de poisson et viande) 

Éplucher l’échalote et la ciseler finement.
Effeuiller la coriandre (persil) fraîche et la ciseler finement.
Dans un bol, mélanger la sauce soja et le vinaigre de cidre ou riz. 

Terminer par l’échalote et la coriandre (persil) ciselée.
Laisser ensuite mariner au réfrigérateur pendant 1 h.

Deux autres recettes pour les plus curieux :

http://www.plurielles.fr/recettes-cuisine/plats/carottes-glacees-a-la-sauce-soja-6618254-402.html

http://www.plurielles.fr/recettes-cuisine/plats/puree-de-pois-chiches-crevettes-sauce-thaie-6618264-402.html