BIOSOMA - 21 Bd Pierre Delbrel, 82200 Moissac (Tarn & Garonne)

05.63.04.18.44 contact@biosoma.fr

Quand l’intestin va, tout va !

 

Extrait de l’article : « Quand l’intestin va, tout va ! » du Dr Bruno Donatini (magazine « plantes et bien être »)

 

« Douleurs articulaires, fatigue qui perdure, surpoids ? Interrogez-vous sur l’état de votre … intestin !

Tant que les fermentations perdureront et que votre flore digestive ne sera pas assainie, n’espérez pas d’amélioration. »

 

Les signes les plus fréquents d’un dysfonctionnement digestif sont : haleine chargée, douleurs abdominales, ballonnements, reflux gastriques, constipation …

BIOSOMA - BLOG - Santé - Quand l'estomac va, tout va ! - système de digestionVotre flore digestive est constituée de milliards de bactéries et pèse de 3 à 8 kgs ! Son équilibre est très fragile. Les fermentations digestives sont très courantes … mais savez vous qu’il existe 3 types de fermentations selon l’endroit du système digestif où les bactéries pullulent :

– de l’estomac à l’entrée de l’intestin grêle (partie haute), la fermentation est très acide (quasiment du
vinaigre)
– le long de l’intestin grêle (partie médiane), la fermentation est due à une production d’hydrogène par
dégradation des sucres rapides
– au niveau du côlon (partie basse) sont dégradés les sucres lents, céréales et fibres qui entrainent une
production de méthane.

 

 

Un test respiratoire permet de faire un diagnostic précis (liste des médecins formés pour réaliser ces tests respiratoires).

 

La première solution est alimentaire :

– si la fermentation est acide : consommer des protéines facilement assimilables (viande blanche, oeuf, poisson) et préférer les céréales sans gluten.

– s’il y a présence d’hydrogène : limiter ou supprimer les produits laitiers et éviter les fruits crus ; blanchir aussi les légumes

– en présence de méthane : privilégier les aliments riches en fibres, céréales complètes et pratiquer éventuellement des lavements.

 

La seconde solution : les huiles essentielles associées à des fibres ; attention à respecter les posologies !

Moudre finement 10g de graines de lin.
Incorporer intimement les gouttes d’huiles essentielles (maximum 6 gouttes) selon la cible souhaitée :

– fermentation acide :
HE citron (citrus limonum) 2 gouttes
HE arbre à thé (Melaleuca alternifolia) 2 gouttes
HE gingembre (Ginger off.) 2 gouttes

– fermentation à hydrogène :
HE thym à linalol (Thymus off. CT linalol) 2 gouttes
HE menthe poivrée (Mentha piperita) 2 gouttes

– fermentation au méthane :
HE origan (Origanum compactum) 2 gouttes
HE sarriette (Satureja montana) 2 gouttes
HE cannelle éventuellement (Cinnamomum zeylanicum écorce) 2 gouttes

Posologie :
Mettre dans un récipient hermétique et conserver au réfrigérateur. Prélever 1/4 de cuillère à café chaque jour à déposer sur la langue en fin de repas matin ou soir.
Cette préparation correspond à 2 semaines de traitement ; à renouveler pendant 2 mois.
En entretien, poursuivre pendant les 4 mois suivants avec 2 prises par semaine seulement.