Biosoma

 

AirSain Logo

 

Accueil | Qui sommes-nous ? | Contacts | Liens

Google Translation

La Passion des produits et énergies naturels pour l'habitat

L'EAU : aliment et source de vie

Le constat :

L'organisation actuelle de distribution de l'eau pour approvisionner les habitations est au bord de l'explosion !
En effet depuis seulement 40 ans, nous avons réussi, à cause d'un manque de réalisme, à détruire les réserves d'eau potable dans les pays industrialisés.

L'eau distribuée dans les réseaux, uniquement de l'eau potable, pour les besoins ménagers (boissons et cuisson des aliments) est aussi utilisée pour les wc, la douche, le lavage de la voiture et pour les besoins industriels et agricoles (pompage dans les nappes) !

Les collectivités, dans les années 70, avaient aussi oublié de mettre en place des systèmes d'épuration et c'est bien souvent lorsque les rivières et nappes phréatiques ont été gravement polluées que l'Etat français a obligé la mise en place de stations d'épurations.
C'est donc à un gaspillage énorme que nous sommes arrivés ; n'oublions pas que les réserves d'eau potable pour la Terre ne représentent pas 1% des volumes d'eau de la planète.
Nous sommes en Europe un des rares continents avec les plus grandes réserves, mais c'est aussi oublier que des millions d'habitants, n'ont pas accès à l'eau potable.

Analyse de l’eau potable des réseaux de nos villes ?

Car l'eau distribuée dans les réseaux est en majorité prélevée dans les cours d'eau pour être ensuite "potabilisée", mais le système "s'emballe" lors des crues de ces rivières et la quantité de matières dissoutes peut être alors multipliée par 2 ou 3 sans que la turbidité soit modifiée (et sans que le consommateur ne soit averti).

Norme française en vigueur de potabilité :

Dans ma région la DASS stipule : "devant l'impossibilité de rechercher toutes les bactéries, l'analyse porte sur des germes test faciles à analyser et ayant une résistance aux désinfectants proche de celle des germes pathogènes.......)"

Je trouve la formule surprenante et de plus il y a seulement une à deux analyses par mois.

La norme de l'eau éditée par l'Europe définie 63 points de contrôles, il semble que dans le sud-ouest de la France, l'Europe n'est toujours pas connue !!!

L'eau pompée dans les rivières ou dans les nappes va être filtrée, principalement sur sable, et ensuite subir l'opération de désinfection.

L'opération désinfection est effectuée comme suit :

Pour résumer, vous pouvez constater que l'eau potable est encore chargée d'un nombre considérable de molécules plus ou moins indésirables (voir liste ci-dessus).

 

Il faut aussi aborder la dureté de l'eau ou la quantité de matières dissoutes dans l'eau : le grand débat des "sels " dissous dont nous aurions besoin ?

 

Le mécanisme d'absorption de minéraux pour les humains :

Seules les solutions moléculaires "ions dissous individuellement" sont absorbées et métabolisées par notre corps (ex: sel gemme ou cristallin).

Les sels inorganiques tels que chlorures, sulfates, carbonates, citrates, gluconates... sont hydrosolubles (solubles dans l'eau) parce que ionisés.

Ils ne peuvent pas traverser la membrane cellulaire pour les raisons ci-dessous :

Les transporteurs reconnus par nos cellules sont les:
Lactates, Citrates , Aspartates , Orotates , Pidolates... (voir travaux de Pauling, Niepper, Levy et Labony ).

Vous pouvez donc maintenant comprendre que les sels minéraux de l'eau sont pratiquement inassimilables (environ 0,2%) alors que les minéraux colloïdaux fabriqués par les plantes ont un taux d'absorption de 95 à 98 % !

S'alimenter chaque jour avec des fruits et légumes, de qualité biologique si possible, est indispensable pour entretenir le bon équilibre de nos cellules et des systèmes internes. Choisir des produits de qualité biologique permet d'éviter les produits chimiques de traitements (moins d'éliminations) et de disposer de la haute énergie de ces produits .

Que ce passe t-il dans notre corps avec des Sels Minéraux inorganiques ?

 

Sels minéraux bruts = inassimilables (pas de pouvoir rotatoire)

Flêche

Les reins sont sollicités = surcharge du sang en électrolytes

Flêche

Les néphrons sont en surcharge = épuration du sang incomplète

Flêche

Précipitation des sels = formation et accumulation des dépôts de sels

Flêche

Stockage des toxines = calculs rénaux, biliaires, dépôts pulmonaires, cérébraux, calcification des articulations, décalcification des vertèbres, becs de perroquet

Flêche

Surcharge de Toxines = influence sur l'Arthrite, l'Artérioscérose, la Surdité, La Cataracte ...

Flêche

Dégénérescence = évolution vers les Thromboses , évolution possible vers les cancers

 

Pouvoir solvant de l'Eau :

L'eau est capable de dissoudre des sels minéraux, des poussières, des toxiques, des gaz (oxygène , CO2).

Dans notre corps, l’eau est le “véhicule” idéal pour éliminer les impuretés et les toxines mais aussi pour “véhiculer” les nombreuses substances vitales nécessaires à nos cellules.

 

L’Eau est l’élément fondamental de tous les processus vitaux.

 

Pourquoi nous livrer dans les réseaux des eaux avec une certaine dureté ?

Tout simplement parce qu'une eau avec un pH à plus de 7 et avec une dureté au delà de 25Th ne va pas oxyder les canalisations (il est préférable d'avoir un dépôt calcaire dans les tuyauteries plutôt que de la rouille, engendrée par un pH trop bas).

 

Conclusion : les tuyaux des réseaux ont plus d'importance que nos propres "tuyaux".

 

Une eau vive, où ?

La cristallisation sensible, la photographie Kirlian, les photos de M. Emoto, les appareils JDV et Physioscan, la bioélectronique de L.C. Vincent ont permis de mettre en évidence les qualités énergétiques des eaux vives comparées à celle du robinet ou des eaux en bouteilles.

L’eau vive d’un torrent de montagne

Cette eau qui coule dans le torrent est naturellement dynamisée !

L'Apport d'une Eau dynamisée :

Le corps humain est constitué d'environ 70% d'eau.

Les échanges intra- et extra-cellulaires sont permanents.

L'eau extra-cellulaire se situe dans le sang, la lymphe, la salive, les urines et autres
sécrétions.
L'eau extra-cellulaire représente 2/3 de l'eau de notre corps et assure l'hydratation mais permet les réactions biochimiques à l'intérieur de la cellule.
Elle est le véhicule, le milieu, la nourriture et permet les échanges sur 3 niveaux :

La qualité de l'eau que nous buvons est importante pour entretenir l'activité cellulaire et permettre un bon transfert des oligo-éléments, nutriments et énergie.
La qualité de l'eau, dont notre corps a besoin, va dépendre de la concentration d'énergie et de vibrations de hautes fréquences (ondes biologiques).
Dans notre organisme, l'eau est chargée de la transmission des biophotons (travaux de FA. Popp et S. Cohen).
Les biophotons permettent aux cellules de communiquer entre elles et servent à coordonner les groupes de cellules, les tissus, les organes.

La dynamisation est l'incorporation de ces énergies subtiles de haute fréquence dans l'eau. L'eau énergétisée accroît une meilleure communication cellulaire.
L'eau permet, par sa fonction de mémoire, de capter et de transmettre toutes les
informations, dont la cellule a besoin pour développer les nucléotides de l'ADN, afin de construire les formes de la matière vivante sur des traces invisibles sans jamais faire d'erreur.
L'eau se comporte comme un résonateur de l'énergie cosmique.
L'eau permet de maintenir en bon état l'hydratation de nos cellules, mais aussi d'alimenter les liquides "transporteurs" en quantité et qualité suffisantes (sang, lymphe, urine...).

Seule une eau de grande qualité, peu minéralisée ,fortement dynamisée et dotée d'une structure fine (petits clusters et surface interne importante) peut aider l'organisme à guérir et retrouver une vitalité à condition d'avoir une bonne hygiène de vie.

La dynamisation va permettre d'apporter des électrons disponibles.
L'électron est la particule "messagère" qui permet l'élaboration de toutes les réactions physiquo-chimiques et métaboliques de notre organisme : c'est l'activité électronique de l'élément , partie clef dans les systèmes vivants.
L'électro-négativité de l'électron est essentielle à la vie, la matière vivante se nourrit d'électro-négativité.
Dans la nature, les clusters sont détruis par les écoulements, tourbillon et vortex
successifs mais ces derniers vont permettre à l'eau de se régénérer et de retrouver de l'énergie.

Une bonne régénération de l'eau doit donc reproduire ce processus naturel.

Dans les pays industrialisés, nous ne manquons pas d'eau, pourtant, pratiquement tous les habitants de ces pays souffrent (sans le savoir) de déshydratation.

Les mauvaises habitudes alimentaires de l'enfance (boissons sucrées) nous font perdre l'habitude de boire de l'eau !
L'eau de boisson de mauvaise qualité "détourne" aussi les personnes de fausses boissons (soda, coca, thé, café, alcool...).
Ces boissons provoquent une fuite plus importante d'eau (2 litres d'urine pour 1 litre de café).
Ceci nous conduit à la déshydratation car l'eau est notre seul "véhicule" de nettoyage de l'organisme; sans cette eau, l'organisme s'engorge progressivement jusqu'à priver nos cellules de l'oxygène nécessaire et ainsi nous conduire vers la maladie.

Selon le docteur A. Riedler, "toutes les maladies fortement répandues dans la population, telles que l'infarctus du myocarde, l'attaque d'apoplexie, les rhumatismes, l'ostéoporose, l'artériosclérose et le cancer sont indissociablement liées à ces phénomènes d'engorgement, à l'acidification du corps et à un approvisionnement réduit en oxygène.
Elles représentent les stades terminaux de dysfonctionnements qui ont perdurés pendant plusieurs décennies et de processus insidieux envahissant progressivement l'organisme ."

 

Selon le professeur Fougerousse, "l'excès de sels minéraux dissous dans l'eau de boisson renforce la perméabilité de notre corps aux pollutions électromagnétiques, les minéraux dissous se comportant comme des électrolytes véhiculant les champs électromagnétiques des pollutions environnementales."

 

Vous avez certainement compris maintenant que nous avons besoin d'une eau pure et avec le plus d'énergie possible.


Par quels moyens reconstituer une Eau Vive ou Eau dynamisée ?

La Filtration :

Electrolyse
A gauche : l'eau du réseau
A droite : de l'eau osmosée
L'eau osmosée reste froide alors que l'eau du réseau est proche de l'ébullition.

 

La Dynamisation :

Indispensable car après la filtration, l'eau est toujours morte !

Il existe sur le marché actuel un grand nombre d'appareils qui affirment apporter la vie :

Nous avons, avec Stéphane Cardinaux, testé un certain nombre de systèmes au moyen de modifications du champ vital des personnes.
Nous avons aussi fait des mesures avec l'appareil GDV (Kyrlian évolué)
Les effets des différents systèmes ont été vérifiés avec l'aide du Physio-scan.
(www.physioscan.com)

Une démarche de visualisation par Cristallisation sensible est aussi mise en place.
Des essais effectués par 2 labos différents et 2 principes différents de cristallisation sensible mettent en évidence les différences d'énergie entre une eau dynamisée ou non.

Ceci est une synthèse de mes recherches, des constats, des lectures de différents auteurs spécialisés dans ce domaine .

A bientôt pour la suite de la dynamisation

B. SIMON

 

Bibliographie :

L'eau et ses secrets de J Zerluth et M Gienger, éditions Desiris
Quelle eau buvez vous ? de A Rossette -Cazel, éditions Quintessence
Votre corps réclame de l'eau de F Batmanghelidj, éditions Jouvence
La bioélectronique et les mystère de la vie de Dr P Bressy, éditions le courrier du livre