Biosoma

 

AirSain Logo

 

Accueil | Qui sommes-nous ? | Contacts | Liens

Google Translation

La bio-électronique (page 1/4)

Notions sur la technique bio-électronique

Cet article est extrait du site : www.bevincent.com

La bio-électronique, créée en 1948 - après 20 ans de recherches - par l'ingénieur hydrologue Louis-Claude Vincent, fut utilisée pendant 50 ans, par de nombreux scientifiques français et étrangers.
Malgré des millions de mesures et une utilisation dans plusieurs pays (Allemagne, E.U., Canada ...) la technique est resté marginale en France bien qu'elle soit très efficace :

Notions sur la technique bio-électronique

La bio-électronique est une technique physico-chimique utilisant, à température donnée les mesures du pH, du rH2 et de la résistivité électrique (rô) des solutions aqueuses.

L'échelle du pH va de 0 à 14 avec la neutralité à 7 (solution acide si pH <7 et alcaline si pH >7).

L'échelle du rH2 va de 0 à 42 avec la neutralité à 28 (solution réductrice si rH2 < 28 et oxydée > 28).

L'échelle du rô est très étendue selon la concentration du liquide en électrolytes.

Exemples :

Ces mesures, bien que banales de nos jours, exigent un très grand soin. Il est alors possible en reportant ces données sur un graphique à deux dimensions de comparer diverses solutions et de suivre leur évolution en fonction des facteurs influents (stress, médicaments, alimentation, boissons, rythmes cosmiques).

La réalité de 4 milieux différents se trouve démontrée :

  1. Milieu acide - réducteur (zone de construction de la vie)
  2. Milieu acide - oxydé (zone des forces de conservation)
  3. Milieu alcalin - oxydé (zone de dégradation de la vie)
  4. Milieu alcalin - réducteur (zone des forces de destruction)

La confrontation avec d'autres approches (analyse, diagnostic…) permet des choix pratiques pour l'eau, la santé, l'alimentation…

Vers page "La bio-électronique 2/4"